Aidez-nous Aidez-nous
Suivez-nous Facebook
Il faut penser globalement et agir localement.

René Dubos

Une forêt comme ma commune


La commune de Braine-l’Alleud lance son ambitieux projet : "Une forêt comme ma commune !", en collaboration avec l’ASBL Graine de Vie.

Face aux enjeux grandissants du changement climatique, et des rapports de plus en plus alarmants sur la santé de notre si belle planète bleue, il est nécessaire d’agir pour la préserver.

En effet, le récent rapport "Planète vivante 2014" de WWF place en effet la Belgique au 5ème rang mondial en matière d'empreinte écologique. Si chaque habitant de la Terre vivait selon le mode de vie belge, il faudrait... 4,3 planètes pour satisfaire à tous nos besoins !

Bien entendu, beaucoup d’actions sont déjà prises pour diminuer nos consommations, revoir notre mode de fonctionnement. C’est très bien, et il y en aura encore d’autres.

L’objectif de ce projet est de proposer à la population brainoise de réduire encore plus son impact sur le réchauffement climatique à travers un geste positif, celui de replanter une forêt tropicale dans un pays dévasté par la déforestation.

Le projet proposé, "Une forêt comme ma commune", est donc relativement simple :

"Agissons et construisons ensemble un projet concret pour la planète !"
"A l’horizon 2025, nous aurons planté à Madagascar une forêt primaire qui aura la superficie de notre commune de Braine-l’Alleud !"

Concrètement, ce projet vise à planter sur 10 ans la superficie de la commune de Braine-l’Alleud, à savoir 5200 ha, à Madagascar. Cela représente un total de 600 000 arbres, soit une moyenne de 60 000 arbres par an. Cette plantation permettra, en outre, la séquestration de 60 000 tonnes de CO2, et donc de partiellement compenser notre consommation.

Mais le but du projet n’est pas uniquement de compenser notre empreinte écologique sur l’environnement. L’objectif est d’également sensibiliser par ce projet tous les intervenants de la commune (les commerçants, les entreprises et bien entendu, la population) aux enjeux climatiques auxquels nous sommes confrontés. Ce projet se réalisera sur 10 ans car c’est dans la durée qu’un changement profond pourra s’opérer.