Aidez-nous Aidez-nous
Suivez-nous Facebook
Lorsqu'on rêve tout seul, ce n'est qu'un rêve alors que lorsqu'on rêve à plusieurs c'est déjà une réalité.

Don Elder Camara

Raisons d'avoir peur


  • Depuis le début de l’ère industrielle, l’homme brûle du charbon et du pétrole (produits carbonés issus de la décomposition des plantes) présents dans le sol depuis des millions d’années.

    Tous les ans les activités humaines rejettent 6,3 milliards de tonnes de CO², un excédent que les forêts et les océans ne peuvent pas absorber. L’augmentation du taux de CO² dans l’atmosphère met en péril l’équilibre fragile de celle-ci. En un siècle, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 50% ; en même temps la température de la Terre a augmenté de 0,7°C. 
  • La destruction des forêts prend de telles proportions que, chaque année, une surface équivalente à celle de la Californie est rayée de la carte.
  • La biomasse des océans, c’est-à-dire la quantité de matière vivante, a été divisée par dix en un siècle.
  • 20% des habitants de la planète consomment 80% de ses ressources.
  • Pour résoudre le problème de réchauffement climatique directement lié à l’effet de serre, il nous faudrait diviser par quatre nos actuelles émissions de gaz.
  • Les USA sont responsables du quart des émissions industrielles mondiales de CO², mais refusent de ratifier le protocole de Kyoto.
  • Les engrais azotés représentent 53% de la totalité des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole.